Powered by Invision Power Board
 Bienvenue Invité ( Connexion | Inscription )

Aide | Recherche | Membres | Calendrier
 
Mots Pour Rire ?
« Sujets Anciens | Sujets Récents » Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet
marquise41
Ecrit le: samedi 31 janvier 2009, 21:47


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 151
Membre N°: 10
Inscrit le: 14-décembre 03



http://www.linternaute.com/savoir/magazine..._newsletter=415


pourquoi faire simple ...

--------------------

www.way2.info - Find all information here
 
     Top
morphée
Ecrit le: samedi 31 janvier 2009, 22:46


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 1359
Membre N°: 85
Inscrit le: 31-janvier 05



Je n'ai pas tout lu.
Mais pour le chapitre "mots scientifiques", je m'insurge ! Ecrire les mots composés sans trait d'union est un anglicisme...

Dans oeso-gastroscopie, oeso- n'est pas un préfixe. On peut considérer que gastroscopie ne nécessite pas de trait d'union. Mais une oesogastroscopie serait une exploration de l'oesogastre, et l'oesogastre n'est pas un organe !
Cet examen est une exploration successive de l'oesophage (écrit en abrégé) et de l'estomac, donc une oeso-gastro-scopie, ou, à la rigueur, une oeso-gastroscopie.
En pratique, on a peu de chances de se tromper si on met un trait d'union à chaque fois qu'il remplace, du point de vue du sens, un "et" : ici, une scopie de l'oesophage et du gastre.

Un cas particulier : le rectum, qui est un fait un rectocôlon (un segment rectiligne du côlon). Une rectocoloscopie ne devrait pas avoir exactement le même sens qu'une recto-coloscopie : examen du seul rectocôlon pour le premier (dit coloscopie courte, ou rectoscopie), examen successif du rectum et du reste du côlon pour le second.

Je "pinaille", une fois encore. Mais l'anglicisme règne lorsque, aux dépens de la règle qu'on doit mettre un trait d'union pour éviter la répétition d'une même voyelle, ou de deux voyelles dont la lecture prête à confusion, on écrit diiodo- au lieu de di-iodo-, ou coutilisation au lieu de co-utilisation !
Idem pour thiourée (qu'il faudrait lire tiouré, alors que c'est bien thio-urée).



--------------------
Il y a deux catégories de personnes : celles qui divisent tout en deux catégories, et les autres
 
     Top
meriotc
Ecrit le: mardi 03 février 2009, 10:25


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 147
Membre N°: 512
Inscrit le: 23-décembre 06



ce n'est pas du tout pinailler si on se met du point de vue de quelqu'un qui essaye de lire ou de comprendre un mot inconnu.
Imaginons un étranger confronté pour la première à la lecture de 'coutulisation".
 
     Top
morphée
Ecrit le: mardi 03 février 2009, 17:10


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 1359
Membre N°: 85
Inscrit le: 31-janvier 05



CITATION (meriotc @ mardi 03 février 2009, 10:25)
Imaginons un étranger confronté pour la première à la lecture de 'coutulisation".

Pourquoi "un étranger" ?

Curieusement, je me suis demandé, à la première lecture rapide de votre texte, ce que diable pouvait bien être cette coutulisation... me demandant si vous l'aviez trouvé (le mot) dans le chapitre "mots scientifiques" du lien précédemment cité !!!
Ce n'est qu'en relisant mon propre message précédent que j'ai "reconnu" ma co-utilisation. Preuve que cette construction sans trait d'union est illogique, car gênant la reconnaissance des constituants de base du mot.

Cela gêne probablement moins les anglo-saxons, qui n'ont guère (ou pas ?) de diphtongues vraies, et articulant les voyelles séparément, "lisent " co-u-ti-li-sa-tion".

--------------------
Il y a deux catégories de personnes : celles qui divisent tout en deux catégories, et les autres
 
     Top
morphée
Ecrit le: mardi 03 février 2009, 17:16


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 1359
Membre N°: 85
Inscrit le: 31-janvier 05



CITATION (morphée @ samedi 31 janvier 2009, 22:46)
l'anglicisme règne lorsque, aux dépens de la règle qu'on doit mettre un trait d'union pour éviter la répétition d'une même voyelle, ou de deux voyelles dont la lecture prête à confusion, on écrit diiodo- au lieu de di-iodo-

J'ajoute qu'hélas des anomalies comme diiodo- sont validées par des instances officielles, pour se rapprocher d'une graphie "internationale", au bénéfice des méthodes de recherche par mots-clés, mais aux dépens parfois de la logique de notre langue.

--------------------
Il y a deux catégories de personnes : celles qui divisent tout en deux catégories, et les autres
 
     Top
Phil
Ecrit le: vendredi 06 février 2009, 00:22


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 294
Membre N°: 310
Inscrit le: 22-mai 06



CITATION (meriotc @ mardi 03 février 2009, 10:25)
ce n'est pas du tout pinailler si on se met du point de vue de quelqu'un qui essaye de lire ou de comprendre un mot inconnu.
Imaginons un étranger confronté pour la première à la lecture de 'coutulisation".

Et si après avoir compris il se demande ce qu'est une co-usine germaine?

Un jumelage avec une entreprise allemande, peut-être?

--------------------
Au commencement était le verbe, source de tous les maux.
 
      Top
morphée
Ecrit le: vendredi 06 février 2009, 16:02


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 1359
Membre N°: 85
Inscrit le: 31-janvier 05



La cousine est un endroit où l'on fait du cousinage. Ben oui !!!

Il y a aussi
- les coutilisateurs (fabricants de coutil ?)
- les coinventeurs (venter les coins, kézako ?)
- les coillustrateurs (lustrent quoi donc ?)
- coinduit
- le cousage, qui n'a rien à voir avec la couture
- les très fréquent (dans les traductions de l'anglais scientifique ou médical) coincidents qui est en plus un pur anglicisme, incident n'ayant en Français que le sens d'annexe, accessoire, secondaire, alors qu'il est utilisé ici à tort pour "survenant" : coincident = survenant en même temps... devrait se traduire par simultané, synchronisé, voire corrélé (ce dernier étant d'emploi très abusif en médecine...).

--------------------
Il y a deux catégories de personnes : celles qui divisent tout en deux catégories, et les autres
 
     Top
Phil
Ecrit le: samedi 07 février 2009, 00:26


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 294
Membre N°: 310
Inscrit le: 22-mai 06



Avec le tréma pour la diérèse, coïncident semble pour le TLFi synonyme de simultané, non?

Mais prudence dans l'utilisation du tréma, il peut de façon surprenante changer le sens d'un mot:
"D'abord elle se tient coite, puis, usant d'un tréma, la voilà qui coïte!" rolleyes.gif

--------------------
Au commencement était le verbe, source de tous les maux.
 
      Top
morphée
Ecrit le: samedi 07 février 2009, 18:30


Membre Avancé


Groupe: Membres
Messages: 1359
Membre N°: 85
Inscrit le: 31-janvier 05



CITATION (Phil @ samedi 07 février 2009, 00:26)
coïncident  semble pour le TLFi synonyme de simultané, non?

Exact. L'étymologie (commune à l'Anglais et au Français... puisque c'est un mot latin, incidens, qui est entré dans la langue anglaise probablement via le Français [les Normands]) est d'ailleurs parfaitement orthodoxe.
Mais alors que le mot français coïncidence est d'emploi large, l'adjectif coïncident était moins utilisé, au profit de simultané (ou de concomitant pour faire plus savant).
Coïncidence a une signification de hasard, un caractère fortuit, et sous-entend une absence de relation de cause à effet.
Il me semble que nous devons la faveur actuelle de coïncident (qu'on n'utilisait guère qu'en optique) à une contamination de l'Anglais. Dans la mesure où incident, au sens de "survenant", n'existe pratiquement pas en Français. En Anglais, coincident traduit bien une simultanéité constatée sans se prononcer sur le lien (du moins dans le vocabulaire scientifique) : quand un biologiste rapporte que deux événements sont coincident, il laisse en suspens la question de leur relation (cause à effet, même cause, ou absence de lien). Cette nuance est contraire au sens courant de coïncidence, qui affirme la fortuité.

Mais cette contamination est parfaitement acceptable, bien sûr.

--------------------
Il y a deux catégories de personnes : celles qui divisent tout en deux catégories, et les autres
 
     Top
8 réponses depuis le samedi 31 janvier 2009, 21:47 Suivre ce sujet | Envoyer ce sujet | Imprimer ce sujet

<< Retour vers Ça chahute !

 




[ Temps d'Exécution du Script: 0.0567 ]   [ 12 requêtes utilisées ]   [ GZIP Activé ]